silvanus le sindar

Aller en bas

silvanus le sindar

Message  silvanus le Dim 8 Avr - 12:23

Mes amis chaque jours qui passe nous rapproche un peu plus du moment où nous croiseront le fer ensemble, où nous devrons montrer plus que jamais notre union envers Annuminas.

C'est pourquoi je pense qu'il est temps que je vous dévoile quelques bribes de mon existence sur Arda.

Fils de Alranden et Ënadiel, je suis né au premier âge juste avant la séparation des elfes. Je suivis donc mes parents dans mes premières années. Nous faisions partis des teleris et nous fûmes de ceux qui ne voyagèrent pas vers Valinor. Ceux qui en revenirent plus tard nous appelèrent les moriquendi pour cette raison.

Les années suivantes me parurent courtes et il me sembla que je fus rapidement dans le royaume de thingol et melian c'est pourquoi je suis pour moi un sindar et n'aimes pas les appelation autre que l'on pouvait me donner que je vous ai préciser avant.

Plus tard j'ai participé à la construction et longtemps vécu à la cité de gondolin.J'y ai appris tellement de chose de la part des noldors et y ai découvert beaucoup par moi même que c'est à cette époque que l'envie de devenir un maître du savoir m'a gagné.
J'ai même pu y observé la lumière d'un des silmarils lorsque beren l'offrit à thingol.

Je continuais d'apprendre et de progresser dans mon art jusqu'a la chute de gondolin où je perdit ma bien-aimé dont le nom n'est connu plus que de moi.

Les nombreuses années qui suivirent furent sombres et longues pour moi je passait mon temps à errer sur Arda sans but, puis au bout d'un temps qui me parût un instant mais à la fois des années mon chagrin se dissipa peu à peu, et apres des siècles de réflexion sur le but de mon existence sans ma bien aimée, l'envie de vaincre le mal qui l'avait emportait me redonna gout à la vie.

Morgoth était déjà tombé mais le mal perduré sur Arda et je me fis la promesse de combattre jusqu'à ce que l'ombre disparaissent d'arda.

Nous étions au troisième âge lorsque ma décision fût prise et je decidai de partir à la rencontre des autres peuples des terres du milieu. Ce fût les nains que je put contoyer en premier, la rencontre ne fût pas des plus joyeuse et j'ai du rester quelques années à l'entrée de leur caverne pour qu'ils apprennent à me connaitre avant qu'ils me permettent de les rejoindre dans le palais souterrain.Mais avec eux j'appris beaucoup au sujet du maniement des différents métaux et ils m'apprirent à créer des armes, j'en fus très heureux car du temps de gondolin je n'étais pas tres atiré par ce genre de chose je préférais m'exercer à ce qu'on appel aujourd'hui la magie.

Puis mon envie de connaitre d'autre peuple repris le dessus et ce fut les hobbits que je découvrit. Je fus stupéfait de voir avec quelle rapidité ils m'acceptèrent aupres d'eux apres le temps qu'il m'avait fallu pour simplement pouvoir parler à un nain. Ma période de vie dans la comté fut vraiment agréable, ces petits hobbits sont vraiment jovial et d'une simplicité extraordinaire. D'eux j'appris l'art de cultiver la terre, forcément d'aileurs ces petits être ont un appétit si impressionant qu'ils sont obligés de maitriser de manière parfaite la culture de la terre.

C'est avec un pincement au coeur que je quittai la comté mais je devais continuer dans ma quête de connaissance et les humains, même si je les avaient deja rencontré plusieurs siecle avant, m'intriguaient et c'est pourquoi je pris la direction de minas tirith.
La-bas j'eus acces à énormement d'information sur l'histoire des humains ce qui me permit de connaitre encore plus l'histoire d'arda.
En voyant que je savais créer des armes et manier la terre en plus de mes connaissances sur l'histoire depuis le début du monde. Je fus nommé érudit par les habitants de cette cité.
Afin de connaitre les autres cultures humaines, j'ai pris alors la route vers le nord et apres être passé dans plusieurs royaumes, je suis tombé par hasard sur une cité que je porte depuis dans mon coeur.

Cette cité est bien entendu celle d'Annuminas c'est pour cela qu'aujourd'hui je suis avec vous. L'espoir que je porte en moi de revoir cette cité ou toute les races des terres du milieu se cotoyaient dans la joie et la paix, est aussi fort que l'amour que je portais à ma bien aimée.
J'étais en voyage avec d'autres émissaires de la cité lorsque nous apprîmes la chute de celle-ci.

Mon coeur fut à nouveau voilé mais le temps passé avant que je retrouve l'espoir fus si court par rapport à la perte de ma chere et tendre que ma force et ma volonté n'en furent que plus grande.

C'est Argael, un humain, qui m'a redonné espoir. Aujourd'hui il est mon capitaine enfin je devrais vous dire, "notre capitaine", mes chers compagnons.
Son envie de rebattire la cité me parut si intense qu'il m'en imprégna et pour cela je lui ai prété mon allégence.

Voilà mes amis vous connaissez désormais l'essentiel de mon existence, de mes capacités et de mes buts, je souhaite désormais que nous réussissions dans la tâche qui nous a été donné.


Nos yeux pour l'éclat de la lumière d'Aman !

Ensemble nous tiendrons ou ensemble nous mourrons!
avatar
silvanus

Nombre de messages : 543
Age : 34
Localisation : elfe
Trait de caractère : maitre du savoir
Date d'inscription : 02/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum