Luriel, naissance d'une vie d'errance

Aller en bas

Luriel, naissance d'une vie d'errance

Message  Luriel le Mar 19 Juin - 16:13

« Plus souples, les doigts ! »
« Trop rigide ce poigné ! »
« Liées les notes, liées…. »

« Cette interprétation n’a pas d’âme Luriel, un nain serait capable d’exprimer plus de sentiment avec un tambour ! »

« Bon cela suffit pour aujourd’hui, à demain et n’oubliez pas vos flûtes ! »

Avec un soupir de soulagement, Luriel se dépêcha de sortir de la salle de musique, dévala les marches quatre à quatre pour se retrouver devant la grande porte, tourna sur sa droite et pénétra dans la bibliothèque.
La quiétude du lieu la calma rapidement.
Quatrième étagère, dernier rayon, de la pointe des pieds elle extirpa le lourd volume, manquant tomber à la renverse sous son poids.
Avec un claquement sonore qui fit se retourner une bonne partie des lecteurs, Luriel déposa l’ouvrage sur une table.
« La bataille de Dagorlad »
« En 3434 du Second Age, l’Armée de l’Alliance franchit les Monts Brumeux et descendit l’Anduin. Elle fit face aux forces de Sauron dans la Plaine de Dagorlad. Là, commença la bataille du même nom, la plus importante depuis la venue des Valar en Terre du Milieu. En effet, tous les êtres vivants, hormis les Elfes, se retrouvèrent partagés entre les deux camps en puissance…

Partir…quitter ces murs étouffants, laissez derrière soi les remontrances des maîtres de musique, les exercices quotidiens barbants…partir.

Luriel franchit les portes de la demeure familiale à la nuit tombée. Sa mère et ses sœurs l’attendaient, les expressions étaient graves.
L’elfe esquissa un sourire timide : « Navré je n’ai pas vu l’heure passer. »
« Assied toi s’il te plait Luriel, il faut que je te parle »

Tout en s’asseyant, l’elfe remarqua les paquets alignés le long du mur, les décorations n’étaient plus en place, les étagères étaient vides, la maison soigneusement rangée, étrangement même…

« J’ai longuement discuté avec Maître Elrond, d’ici quelques jours, une première compagnie va se mettre en route vers les Hâvres Gris et notre bien aimé Sage souhaiterait que nous en fassions partie… Les temps qui s’annoncent vont être troubles, et notre rôle sur cette terre est désormais révolu, seuls quelques un d’entre nous vont rester cela ne sera pas le cas de notre famille… Commence à préparer tes affaires Luriel et à faire tes adieux à cet endroit. »

Cela raisonnait comme une sentence et il était inutile de discuter. Luriel tourna son regard vers ses sœurs, passives et dévouées comme à leur habitude. Leurs visages ne trahissaient aucune émotion.

Plic, ploc…plic…les petits cailloux tombaient mollement dans l’eau du Bruinen, produisant à peine de vagues remous à la surface de la rivière tumultueuse.
Luriel était assise sur le rebord d’un petit pont de pierre, juste au dessus de l’eau, le regard lointain et le geste mécanique, elle cherchait désespérément une solution.
Une main se pose sur son épaule.
« Que se passe t-il mon enfant ? »
« Maître Glorfindel….je ne souhaite pas quitter cette terre si vite, je n’ai rien connu encore, rien vu, rien expérimenté. A peine ai-je rencontré quelques nains et humains de passage en cette citée, que déjà il me faudrait faire retraite loin des hommes ? C’est injuste ! »

Glorfindel regarda la jeune elfe dans les yeux, longtemps, sans parler.

« Es-tu sur de vouloir laisser ta famille ? As tu conscience des dangers qu’il te faudra affronter hors de ces murs ? »

L’elfe, hésitante, acquiesça de la tête.

« Prépare tes affaires, je dois me rendre en Ered Luin d’ici quelques jours, tu m’accompagneras. Je parlerais à ta mère ».

D’un bond, Luriel était sur pied, courrant vers la demeure familiale, au loin se dressaient les porte d’Imladris. Un frisson lui parcouru l’échine, mélange d’excitation et de crainte.

Enfin, elle allait partir….

« Ce ne fut pas bien compliqué n’est ce pas ? »
Glorfindel regarda la silhouette fantomatique se dessinant dans les brumes du Bruinen, et acquiesça dans un soupir.

« Ne te lamente pas sur son destin, mon ami, il n’est pas encore définitivement tracé »

La silhouette s’évapora sans bruit, laissant l’elfe à ses rêveries.
avatar
Luriel
5ème Pilier des Compagnons

Nombre de messages : 297
Localisation : 2 rue des jardins Mellinche -Bree-
Trait de caractère : Menestrel
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de Garde
Profession Primaire: Tailleur
Profession Secondaire: Prospecteur
Recherches actuelles:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luriel, naissance d'une vie d'errance

Message  Silir le Dim 24 Juin - 22:43

Sympathique petite histoire ! J'ai pris du plaisir à la lire !
avatar
Silir
Membre d'Honneur de La Garde

Nombre de messages : 890
Age : 27
Localisation : Nain
Trait de caractère : Gardien
Date d'inscription : 29/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum